Email :
Mot de passe :

Forum officiel du jeu Droits Divins


Lien de l'ancien forum : http://droits-divins.foruml.biz/
Aller à la page : 1 - 2 - 3 -
Le forum officielPalais Jacques-Cœur[RP] Cabinet de travail du Régent de France
Auteur [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Victoria
Contrôleuse générale des Finances de France
Secrétaire d'État de France
291 messages postés
(Classée 10e)
Posté le 02/07/2015 à 06:59    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Citation :




LE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DE FRANCE ET DE NAVARRE




A son Altesse Sérénissime Paul William Arthur du Chesnay-Taillandier - Régent du Royaume de France et de Navarre -







Votre Altesse Sérénissime,

Voici quelques jours que nous sommes arrivés en terre du Berry. J’ai pu avoir l’occasion de noter la crainte, voire même, la peur des habitants locaux par cet afflux massif sur cette province du Royaume de France et de Navarre. Il me semblait opportun de vous le signifier, Votre Altesse Sérénissime, afin que nous puissions, si mon sentiment vous agrée, rassurer tous les Berrichons. Peut-être pourriez-Vous Vous déplacer auprès de son représentant dans le cadre d’une visite diplomatique et de courtoisie ? Ou encore pourriez-Vous diffuser une annonce qui indiquerait que notre jeune Roi ainsi que Votre Altesse Sérénissime sont ici non pas en inquisiteurs mais en recherche d’une terre d’asile, le temps d’y voir plus clair après cette terrible épidémie ayant sévi sur une partie du Royaume ? Car il ne fait pas de doute que lorsque le motif de notre venue se saura, cela ne fera qu’augmenter le sentiment de méfiance et de rejet de la part des locaux. Il faut pouvoir éviter cela à tout prix, Votre Altesse Sérénissime, et j’espère que vous saurez pardonner ma franchise.

Il ne faudrait pas que le peuple se déchaîne pour trouver sa place, se nourrir, se loger et que les locaux berrichons se sentent envahis sans autre forme de procès. Voilà mon sentiment, Votre Altesse Sérénissime, qu’il me paraît urgent de traiter au mieux afin d’apaiser tous les esprits.

Je reste à votre entière disposition et vous renouvelle ma fidèle dévotion à servir notre jeune Roi et le Régent de France.

Que le Très Haut veille sur le Roi et le Régent de France.





Fait à Bourges, le 28 Juin de l’An de Grâce 1655






__________________


Victoria Falcone di Cagliostro
Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères

Victoria
Contrôleuse générale des Finances de France
Secrétaire d'État de France
291 messages postés
(Classée 10e)
Posté le 04/07/2015 à 08:50    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Lien de l’ancien Forum pour le suivi de ce RP : http://droits-divins.foruml.biz/t5997-rp-le-cabinet-de-travail-du-regent-de-france#240554


Le Conseil vient d’être convoqué par le Régent de France.
Comment va t-elle trouver son doux Prince ? Depuis leur arrivée dans le Berry, ils n’ont pas eu un moment pour se retrouver tous deux. Paul lui manque tant qu’elle en hurlerait de douleur. Évidemment, elle n’en fera rien mais voudrait pouvoir aller se réfugier dans ses bras protecteurs et aimants. Ils ont eu tellement à gérer, à organiser, à penser, depuis cet exode, que le temps a fait son œuvre et les a vus séparés contre leur volonté. La jeune fille perçoit avec certitude que ce temps d’insouciance est envolé à tout jamais. Son amour pour Paul ne sera lui, jamais entaché, quelques soient les tourments qu’ils devront encore traverser.

C’est donc à la fois heureuse de revoir son tendre amour mais aussi un tantinet nerveuse de le savoir harassé par tous les problèmes à prendre en charge, qu’elle se fait annoncer par le Huissier en faction devant la porte du Cabinet de Travail du Régent de France. En attendant d’être reçue, elle arpente le couloir de quelques pas déterminés, impatients et fébriles.


Citation :Note HRP : le joueur du Régent est en congés pour encore 2 semaines mais je plante le décor pour que ceux convoqués puissent poster.
Jd Vic

__________________


Victoria Falcone di Cagliostro
Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères

Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 04/07/2015 à 17:01    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
L’huissier avait fini par trouver Firenze au campement. On aurait dit qu’il était limite surpris de le trouver là. A quoi s’attendait-il donc ?
Etant donné que Firenze avait envoyé sa famille à Sancerre avec Germaine, il avait préféré rester loger au campement sous sa tente. Ses enfants lui manquaient mais c’était pour eux qu’il était resté à Bourges. Il se passa un coup d’eau par le visage chassant le savon de ses joues puis il enfila sa veste d’uniforme et mis son épée à son côté. Les uniformes et leurs usures bientôt cela allait devenir un problème c’est pourquoi chacun devait y faire très attention.

Firenze prit la direction de la ville puis du cabinet du Régent. Il était curieux de connaitre la nature de cette convocation l’huissier lui ayant simplement fait savoir que le Régent le demander. Devant la porte une jeune femme attendait également, il lui semblait l’avoir déjà vu, une fois, lors de la cérémonie des serments au Louvre.


-Bonjour demoiselle.

Il n’allait pas rester planter là sans la saluer.
Amélia
249 messages postés
(Classée 14e)
Posté le 05/07/2015 à 16:57    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Amélia avait également été surprise de voir l’arrivée d’un huissier. Occupée, non pas vraiment... inquiète, oui.. inquiète de la flambée de prix qui se déroulait sur le marché de Bourges.

Aussi, elle leva les yeux à l’arrivée de l’individu qui lui indique de vive voix la demande du régent. Notre Amélia quitta avec regret ses dossiers pour rejoindre la pièce où l’attendrait ce dernier.

Une fois sur place, les portes s’ouvrirent à son arrivée. Firenze était présent. Elle salua l’ensemble des personnes présentes avant de se positionner aux côtés du baron.


- Bonjour...

Puis attendit avec impatience la suite.
__________________

P. Chesnay-Taillandier
Roi de France
199 messages postés
(Classé 17e)
Posté le 19/07/2015 à 21:43    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Combien de temps s’était écoulé depuis qu’il les avait fait mander ?

Très peu si l’on considère qu’il est devenu bien difficile de localiser les personnes maintenant que tout le monde se trouvait dans des campements provisoires...

On le prévient de l’arrivée de Victoria.

Il pense alors la voir en aparté. Un bref tête à tête qui serait sa bouffée d’oxygène.

Mais peut-il vraiment se contenter de deux minutes volées au détour d’une convocation avec d’autres conseillers ? Il en doute...

Il la verra donc plus longuement après leur entretien.

L’oncle de la jeune femme arrive. Puis c’est au tour du Lieutenant.

Quand ils sont tous là, Paul ordonne à l’huissier de les faire entrer dans son nouveau cabinet de travail.

Les salutations d’usage se font. Puis il les invite à prendre place autour de la table.

« Mesdames, Monsieur... Je souhaitais m’entretenir avec vous de notre arrivée sur ces terres, des problèmes rencontrés et des solutions que nous pourrions y apporter.

J’ai ouï dire que de nombreux conflits opposaient les Berrichons de source aux hommes ayant fui la maladie ?...
»

En suspendant sa phrase, il invite chacun d’eux à s’exprimer. A lui dire ce qu’ils ont noté, ceux qu’ils savent, ce qu’il doit savoir.

__________________
Victoria
Contrôleuse générale des Finances de France
Secrétaire d'État de France
291 messages postés
(Classée 10e)
Posté le 22/07/2015 à 18:15    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Bonjour Messire.
Bonjour Dame.


Victoria salue les Conseillers arrivés puis patiente en leur compagnie.

Le moment est venu de s’avancer jusque dans le Cabinet du Régent de France. S’il ne tenait qu’à elle, elle s’élancerait bien vers Paul afin d’aller se blottir dans ses bras mais ce n’est pas possible. Au lieu de cela, elle s’avance de trois petits pas qui chacun voit une belle révérence marquée parfaitement exécutée.

Le Régent entre dans le vif du sujet et s’adresse sans attendre à ses Conseillers, signe pour elle qu’elle peut se relever et enfin croiser les yeux magnifiques de Paul dans lesquels elle s’autorise, avec grande discrétion, à s’y noyer un bref instant. Façon sans doute de se ressourcer dans cette immensité bleutée. Puis, elle prononce ses premiers mots avec encore ce léger accent italien chantant qui persiste depuis son arrivée en terres de France.

Bonjour Votre Altesse Sérénissime.

Elle attend de voir si un des Conseillers présents souhaite prendre la parole. Quelque part, elle a à peu près tout dit de son sentiment sur la question avec cette missive envoyée. Reste en effet à présent : à trouver des solutions.

J’ai, en effet, suggéré à Son Altesse Sérénissime d’aller à la rencontre des Berrichons de souche en un premier temps puis en un second, à celle de tous les exilés pour apporter apaisement aux uns et aux autres, entendre leurs doléances pour pouvoir, dans la mesure de sa faisabilité, trouver un consensus satisfaisant tout le monde.

Nous nous devons d’apaiser les esprits, bien que depuis quelques jours avec le nouveau Gouverneur du Berry en place, le lancement de construction de logements, il semble que le calme s’installe petit à petit mais il faut nous en assurer et être à l’écoute.
Ces constructions prendront du temps et les exilés vivent toujours dans un camp à l’entrée des villes de Bourges et Sancerre.
Il faut vraiment nous en préoccuper en urgence.



Victoria a ouvert la voie de la conversation et espère que d’autres idées suivront.


__________________


Victoria Falcone di Cagliostro
Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères

Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 23/07/2015 à 15:09    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Elle arrivait avec un peu de retard alors que son altesse est déjà présent, tous en se faisant discrète venait s’asseoir , écoutant les discutions de Victoria et comme elle avait raison, la laissant finir. Certaines tensions entre le berry se sont aussi apaisé, il est vrai que l’exode les ont peu perturber au début, après avoir discuter avec les berrichons.
en effet comme le dit Victoria, il serai souhaitable que son altesse se présente à ses sujets du berry.
bien sure son altesse ne savait pas qu’ils étaient toujours au campement au portes de Bourges,tant que le temps le permet il y fait bon vivre mais gare aux orages et au mauvais temps, c’est que Héléna est assez prévoyante avec son tendre époux afin de trouver un logement pour toute leurs petits famille, petite ? pas si petite que cela , une grande famille ou règne un bonheur total.

tout en prenant note, écoutant ce que son altesse pouvait répondre. ainsi que dame amelia qui a déjà fait un travail colossale pour l’ordre du berry.

le colonel Firenze présent, aussi, et oui Héléna l’a connu en tant que colonel des armées voir SEG , il est loin se temps là,
tout en notant ce donc ils avaient besoin, ecrit quelques mots sur son calepin

"voir pour logement des personnes exiler",
Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 26/07/2015 à 21:26    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Firenze laissa la parole à ses dames et écouta donc sa nièce dont il ignorait absolument tout. Il n’aimait guère les réunions mais savait que certaines étaient nécessaire et inévitables.

-Bonjour votre altesse sérénissime.

Il est vrai que les relations n’ont pas démarrer du bon pied du fait de l’usage de la force pour que nous obtenions l’accès à certains villages. De ce fait l’armée n’est pas très bien perçu.
Afin d’éviter des incidents et de diminuer cet effet de débarquement, j’ai renvoyé dans leur foyer une grande partie de ceux qui avaient une famille. Bien entendu cela n’est que provisoire le temps que les esprits s’apaisent. On ne peut évidemment pas laisser le royaume dépourvu de force armée, cela laisserait la porte ouverte à nos voisins pour faire ce qu’ils veulent.
Il nous faut également trouver un lieu équivalent à Vincennes pour réimplanter toute l’intendance et la logistique de notre armée pour qu’elle retrouve elle aussi son fonctionnement normal.

Mais comme le souligne Mademoiselle Victoria, le premier souci à résoudre c’est le logement. Certes il fait encore bon vivre à la belle étoile mais quand l’hiver sera là ça sera sans doute une tout autre histoire. Les soldats peuvent peut-être aidé à la tache, votre armée ne manque pas de bras, ce ne sont peut être pas des experts en construction mais leur participation ne pourra qu’apaiser les esprits.

Il faudrait peut-être aussi rappeler à tous qu’il y a des lois, des règles, que le Berry fait parti du Royaume et que donc ces règles s’appliquent ici aussi, même si je comprend qu’il peut exister des spécificités propres à cette région.
Victoria
Contrôleuse générale des Finances de France
Secrétaire d'État de France
291 messages postés
(Classée 10e)
Posté le 27/07/2015 à 07:19    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Ainsi donc cet Oncle qu’elle rencontrait pour la toute première fois, c’était lui ? Un homme de haute stature, imposant et à la belle allure. Il est vrai que la jeune fille pensait sans le dire que le plus beau, le plus charismatique, ayant l’allure la plus altière restait et resterait à tout jamais son tendre Paolino. Mais tout de même : Firenze Falcone en imposait et ce qu’il avançait au Régent de France n’était pas dénué d’intérêt et de bon sens. La sécurité : voilà bien un sujet qui méritait que l’on s’y arrête et que des décisions soient prises afin que soient protégés absolument TOUS les Sujets du Royaume de France et de Navarre.

Aussi, la voilà à hocher doucement la tête pour acquiescer aux dires de cet Oncle dont il faudrait qu’elle songe à aller se présenter plus longuement, un jour prochain. Mis à part son précieux et adorable Oncle Sandro Falcone, déjà reparti conquérir les mers et les océans, de la famille de Madame sa Mère elle ne connaissait personne, puisque élevée par son Père aimant et attentionné à Venise dans le Palais des Doges où la noble et grande famille di Cagliostro avait ses entrées, ses titres, ses rangs.


Oui, sans doute lui faudrait-il faire ce premier pas très prochainement. La jeune fille adressa un sourire chaleureux à Héléna qui prenait consciencieusement des notes pour que soit rédigé un compte-rendu de Conseil.

__________________


Victoria Falcone di Cagliostro
Secrétaire d’État aux Affaires Étrangères

ARAMIS
44 messages postés
(Classé 51e)
Posté le 25/08/2015 à 20:33    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Un homme vint porter un message à Aramis, il avait reçu une réponse favorable et le Roi lui demander de se présenter au palais. Sans plus attendre, il s’empressa de se rendre au palais, car il serait mal venu de sa part de faire attendre le roi. Arrivé devant le palais les gardes lui demandèrent ce qu’il venait faire en ce lieu.

Le roi ma fait demander.

Il s’arrêta et reprit aussitôt.

Aramis, je m’appelle Aramis.

Après avoir vérifié les informations fournies, il fut invité à laisser toute arme a l’entré du palais afin d’être accompagné a l’intérieur.
On le fit patienter quelques instants pour l’annoncer auprès du roi et lorsqu’il fut invité à entrer, il le fit.


Il retira sont chapeau en le portant contre son cœur et s’inclinant très respectueusement devant le roi.
Il attendit que le Roi l’invite à parler avant de le faire.


Votre Majesté, c’est un honneur pour moi de vous rencontrer.
Tout d’abord veuillez excuser les mystères autour de la lettre que je vous ai fait parvenir, mais je ne pouvais expliquer le sujet à la vue de tous.


Il reprit sa respiration et essayant d’organiser les choses dans sa tête afin d’être le plus clair possible.

Il y a plusieurs mois de cela notre roi Louis-Philippe de la Brie en Carly, commanda aux mousquetaires, dont je faisais partit, une mission secrète. Celle-ci était de convoyer en Savoie quelque magnifiques pièces du trésors royal, tel que des tapisserie, des bijoux et d’autre merveille de notre royaume. Cela étant un présent dans un but diplomatique. Malgré toutes les dispositions de sécurité prise notre convoi tomba dans une embuscade, au début, nous pensions au vu des uniformes avoir affaire au Espagnole. Dans un souci d’apaiser les relations avec l’Espagne et par manque de preuve, notre compagnie fut dissoute.

Il laissa quelques instants au roi avant de reprendre.

Quelques camarades et moi-même décidions malgré tout d’essayais de comprendre et de trouver le ou les responsables de ce crime, je me permet de vous passer les détails votre altesse afin d’en venir à notre conclusions. Après plusieurs mois à chercher la vérité nous découvrîmes enfin qui se cachait derrière cet attaque et cet homme, si je puis l’appeler ainsi, était un homme connu sous le noms du pouilleux. Son véritable nom restant encore de nos jours un véritable mystère.
Cet homme vouait une haine profonde pour notre société et notre souverain, il avait d’ailleurs tenter bien des années auparavant de s’emparer du pouvoir et d’intenter à la vie de notre roi.Heureusement, ses plans furent empêcher et tous ses complices furent exécuté.
Grace a l’aide de la justice et celle de mes anciens compagnons, nous avons réussi à le remettre aux mains de la justice.


Il s’arétât de nouveau car il n’avait pas l’habitude de parler autant surtout devant le roi, cela l’impressionnait mais il se devait de garder son calme afin d’être le plus claire et le plus compréhensible.

Votre Majesté doit sans doute se demander pourquoi raconter tous cela aujourd’hui ?

Il s’inclina de nouveau et repris :

Ma vie a toujours était de servir notre royaume et son altesse royale, je prie donc sa majesté d’accepter de reformer la compagnie des mousquetaire afin que celle-si puisse remplir de nouveau son rôle, protéger sa majesté, et vous implore par la même occasion de bien vouloir reprendre votre humble serviteur que je suis dans cette compagnie pour que je puisse consacrer le reste de ma vie a servir son altesse et notre royaume.

Toujours en inclinant la tête, il finit de parler, il espérait avoir était clair sans offenser sa majesté, il n’était pas très doué pour les discours, en fait il ne l’était pas du tout il était homme de terrain et peu habile avec les mots.




[hrp]toute cette histoir et bien entendus le fruit de mon imagination et j’espère ne choquer personne par le contenue du récit[/hrp]
P. Chesnay-Taillandier
Roi de France
199 messages postés
(Classé 17e)
Posté le 06/09/2015 à 18:10    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Paul est dans les appartements du Roi quand on le prévient qu’un dénommé Aramis est ici pour le voir.

Il s’efforce de tenir le jeune Gabriel informé de ses actions. Même s’il sait que l’enfant ne peut pas comprendre les tenant et aboutissant de chacune de ses décisions.

L’état de santé psychologique et physique de la Reine inquiète Paul au plus haut point également.

Elle refuse de manger si ce n’est en lui faisant du chantage sur le fait qu’elle doit être là pour ses enfants.

Elle est plus famélique que jamais et des bruits de couloir lui prêtent des intentions suicidaires.

Face à ce deuil qui semble impossible, Paul est démuni.

C’est le coeur lourd de ces dernières pensées qu’il se rend à son cabinet de travail où il a dit aux gardes d’amener Monsieur Aramis.

A peine entré dans son bureau, on fait entrer son invité, qui s’incline prestement.

« Monsieur Aramis ? Vous avez requis une audience ? Que puis-je pour vous ? » demande-t-il à l’homme qui se tient devant lui et qui attend qu’on l’invite à prendre la parole.

D’un geste de la main accompagné d’un sourire Paul l’invite à s’asseoir dans la chaise en face de lui.

Il prend place dans son fauteuil de bureau, croise une jambe au dessus de l’autre et joint ses doigts devant lui tout en écoutant attentivement le récit du jeune homme.

Il n’a jamais entendu parler de cette histoire. Ce qui le surprend quelque peu.

Il lui faudra lever le voile sur cette affaire pour savoir ce qu’il en est exactement. Mais auprès de qui ?

Paul en est à ces réflexions quand Aramis dévoile enfin la raison de cet entretien.

Il hoche la tête lentement avant de formuler sa réponse.

« J’ai, bien entendu, quelques gardes personnels qui me suivent où que j’aille. Je suppose que c’est ce que, jadis, on appelait les mousquetaires... Seriez-vous prêt à reprendre l’entraînement militaire avant d’être réintégré ? Vous devez certainement comprendre que je ne peux autoriser un inconnu, sans vouloir vous vexer, à se tenir armé à mes côtés sans m’assurer de ses intentions... » dit-il le plus aimablement possible.

Il ne remet pas en doute la bonne foi de cet homme. Il est sans doute ce qu’il prétend être. Mais si un Régent permettait au premier venu qui lui déclare fidélité à la couronne de se tenir à ses côtés et d’avoir une place de choix pour porter atteinte à sa personne ou à celle du Roi, tous les sujets mal intentionnés se précipiteraient dans la brèche.

Et il doit pouvoir avoir une absolue confiance en ses gardes.

__________________
ARAMIS
44 messages postés
(Classé 51e)
Posté le 06/09/2015 à 20:32    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Citation :J’ai, bien entendu, quelques gardes personnels qui me suivent où que j’aille. Je suppose que c’est ce que, jadis, on appelait les mousquetaires... Seriez-vous prêt à reprendre l’entraînement militaire avant d’être réintégré ? Vous devez certainement comprendre que je ne peux autoriser un inconnu, sans vouloir vous vexer, à se tenir armé à mes côtés sans m’assurer de ses intentions...


Aramis écoutait avec attention le régent et comprenait tout à fait ce que celui-ci lui disait, en effet de par sa fonction le souverain ne pouvait pas se permettre d’avoir une personne armée à ses côtés sans être sûr des intentions de celui-ci, et cela, Aramis le comprenait tout à fait.
Surtout par les temps qui court, avec cette épidémie mystérieuse, un traitre qui s’en prendrait à la première personne du royaume, cela plongerait le pays dans une profonde crise et il était hors de question qu’une telle chose arrive.
Dès que le souverain eut fini de parler, il lui répondit :


Je comprends tout à fait sa majesté et serais près à faire ce que vous me demanderez, je suis votre humble serviteur et me plierais à vos souhaits.

Depuis qu’il n’était plus mousquetaire la vie d’Aramis n’avais plus vraiment de sens, certains sont heureux de fonder une famille, d’avoir des enfants et de les voir grandir, tout cela n’intéressait pas Aramis, sa vie à lui, même si cela pouvait choquer, était de protéger le Royaume de France et son souverain.
P. Chesnay-Taillandier
Roi de France
199 messages postés
(Classé 17e)
Posté le 20/09/2015 à 18:29    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France
Que dire de plus ?

L’homme en face de lui est manifestement doté de raison. Et de volonté.

Paul lui sourit avec estime.

« Fort bien. Je dois m’entretenir avec le Secrétaire d’Etat à la Guerre pour reformer officiellement les mousquetaires. J’espère que nous pourrons revenir vers vous dans une semaine environ. » annonce-t-il.

« Y a-t-il autre sujet que vous souhaiteriez aborder ? »

__________________
Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 19/12/2015 à 01:18    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France


[Son altesse reçoit dame Ambre Valrose dans son bureau )



Le 18 Décembre 1655




Héléna est venue de bonne heure ce matin du 18 Décembre ou son Altesse Paul souhaite recevoir Madame Ambre Valrose épouse Dupuis.

Elle entrait dans le bureau du régent les bras chargés de fleurs, de boisons chaude et quelques biscuits qu’elle déposât sur le guéridon sur un plateau d’argent.

Elle allumât l’âtre afin que ses dames Dame Ambre et la diaconesse, et son Altesse Paul ne puissent prendre froid, la neige virevolter au grès du vent, bercer par une petite brise.

les fleurs de noël dans un vase de cristal, afin que son bureau soit des plus accueillant.

Autour de la table , elle mit en place trois sièges , plus celui destiner à son Altesse. tout en visionnant son bureau , le sourire aux lèvres, elle sait qu’il fera bon, tout et prêts, elle refermât la porte derrière elle, tout en s’approchant du garde.


Dites moi Garde son altesse est elle dans son bureau ?
Non madame il a dut s’absenter.. il ne devrait pas tarder a revenir
Je vous remercie Garde.

Garde! deux dames doivent venir, Dame ambre de Valrose et la diaconesse , vous serez aimable de les faire rentrer dans le bureau , et d’avertir son altesse Paul que ces dames sont arrivées


-Bien dame de Lhavilland
[ps c’est bien au bureau d travail que son altesse recoit ses dames et non dans le bureau de la secrétaire]
Inconnu
Administrateur
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Duc
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Marquis
Comte
Comte
Comte
Comte
Comte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Vicomte
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Baron
Chevalier
Chancelier de France
Intendant de Justice et de Police du Berry
Échevin à l'Urbanisme du Berry
message posté
(Classé 154e)
Posté le 19/12/2015 à 01:21    Sujet du message : [RP] Cabinet de travail du Régent de France

[18 décembre 1655]




C’est en début d’après midi que la secrétaire se son altesse Héléna revenait au bureau, elle tenait à être présente pour accueillir Ambre et la diaconesse, laissant la porte entrouverte.

Tout en remettant une bûche de bois dans l’âtre, il faisait bon dans le bureau, une odeur de bois se fait sentir, elle aime cette odeur de bois et regarder le flammes danser dans la cheminer, elle repensait à son altesse lui disant qu’elle est une perle, Héléna aime le travail que son altesse lui a confié, jamais elle ne trahira cette confiance. Son altesse est une personne attentif à tous.
Le forum officielPalais Jacques-Cœur[RP] Cabinet de travail du Régent de France Aller à la page : 1 - 2 - 3 -

© Hatis